Gagnez sa vie avec son blogue:
est-ce qu’il est trop tard?
Mythe ou réalité ?

Vous avez déjà lu et vous voulez connaître
la suite pour ne rien manquer,
cliquez

Découvrez les premiers pas, pas toujours facile, d'une apprentie blogueuse!

Je l’avoue, je fais partie de ces personnes qui veulent vivre de leur blogue et qui croient, peut-être à tort, que c’est encore possible. Suis-je naïve? Est-ce que je m’accroche à des chimères? Pour être honnête avec vous…je ne le sais pas encore.

More...

Au moment où j’écris ces lignes, en octobre 2019, cela va faire bientôt 3 ans que j’ai acheté ma première formation pour apprendre à créer un blogue qui rapporte.  Et à ce jour, je n’ai pas encore gagné un seul dollar avec internet. 

Pourtant des idées j’en ai eu. Sans relâche, j'ai écrit des articles, fait des vidéos, structuré des plans d’affaires, inventé des stratégies, et même créé plusieurs sites. Mais, pendant presque deux ans, je n’ai rien publié. 

J’ai fini par réaliser qu’il ne me suffisait pas de savoir faire, de savoir quoi faire ni comment faire un blogue, il me fallait aussi savoir être, et comment être. Et c’est là où j’ai bloqué au lieu de bloguer pendant toutes ces années.

Il y a une loi tacite sur internet si on veut réussir. On doit être authentique et être aimé dans son authenticité. Oh! Je n’ai pas de problème à être authentique, mais il est là justement le problème… j’avais peur de ne pas être aimé à cause de mon authenticité.

Parce que si vous ne m’aimez pas …finit mon rêve de vivre de mon blogue. J’ai donc cherché en vain l’idée du siècle pour me lancer, pour transcender cette loi et croire que mon idée serait plus importante que moi, mais rien n’y faisait, j’avais trop peur, car on ne la refait pas…si tu n’es pas aimée, tu ne vis pas avec ton blogue point barre.

 Je devais me faire à cette idée. 


Le 6 janvier 2019, j’ai fini par mettre en ligne mon site www.natachahoward.com et publié un article - eh! Oui! un seul article. Il fallait bien que je commence un jour. Et croyez-moi! On était loin de l’idée du siècle, mais ce n’était pas grave, je me devais de publier quelque chose et enclencher un processus.

Tout a commencé à l’automne 2016 où j’ai acheté mon premier cours « Comment vivre de son blogue en … ». Après plusieurs mois à suivre religieusement ces bons conseils, je commençais à assimiler les rudiments de WordPress et tous ses à-côtés. Puis j’ai acheté un autre cours, car il me manquait certaines notions pour aller plus loin dans mon apprentissage. Ensuite, j'ai compris qu'il me manquait des techniques de bases alors, bien sûr, j'ai acheté un autre cours. Puis vous savez quoi? J'en ai acheté un autre.

Oui, je sais, il n'y a pas à tergiverser, c'est clair que je fuyais mon lancement dans la blogosphère. Même que, durant les deux années où j’ai travaillé sur mon site à le construire et le déconstruire, j’étais sur un hébergement personnel, sur ma propre base de données où seuls mes yeux y avaient accès.

En fait, pour faire court, je bâtissais un site internet sans internet. Je n’étais jamais assez prête pour publier mon blogue et commencer à me faire connaître. Il me manquait toujours quelque chose, que ce soit une bonne idée, un fil conducteur, une ligne directrice, un bon sujet, un produit, un « lead magnet », un e-book, une formation bref…vous avez compris.

Est-ce que j'ai perdu mon temps? Je ne crois pas, car j'ai appris quelque chose d'essentiel. Pour vivre de son blogue, il ne suffit pas d’apprendre à comment faire un blogue, il faut aussi savoir qui l’on est, ce que l’on veut, comment l’on veut faire les choses et être en mesure de se dévoiler.

Le plus drôle - et c’est l’ironie d’internet -  quand je suis passée aux actes que j’ai enfin décidé de mettre sur internet mon site avec un seul article un peu plus de deux ans plus tard, et bien comme vous devez vous en douter…personne ne m’a lu…personne sic.

J’ai donc eu peur pour rien. Et croyez-le ou pas ! Ce fut ma révélation…ma libération. Si personne ne me lit, je pouvais donc m’exprimer sans crainte. C’était un premier pas. Vous me direz que si personne ne me lit, je ne vais pas vraiment gagner ma vie avec mon blogue. Vous avez raison.

Pour pouvoir vivre de son blogue, il est important au minimum d’être lu. Et puis si j’y réfléchis vraiment, vous ne seriez même pas en train de lire ces quelques lignes que je m’efforce d’écrire. Je suis d’accord, mais au début, de me dire que personne ne s’intéressait à moi, m’aidait à écrire sur internet pour qu’on s’intéresse à moi. Hum!

Mais bon, je me devais de vaincre cette peur avant tout. Je n’oublie pas mon objectif et pour commencer mon aventure du « blogging », j’avais cette bataille à mener. Et je pensais, à tort, qu’après cette grande victoire, tout irait bien et je commencerais à voguer sur les vagues de mon succès.

Ah, illusion ! Quand tu nous tiens!

D’avoir été dans les coulisses du « blogging » depuis plusieurs années, je savais, du moins je pensais savoir, quelles étaient les prochaines étapes pour réussir à gagner ma vie avec mon blogue.

Pour commencer, maintenant que je n’ai plus peur d’être moi-même, je vais être totalement transparente avec vous. La première étape, l’étape cruciale à réussir pour pouvoir vivre de mon blogue, est que nous devons être ami(e)s, vous et moi. Alors comme une relation doit se créer, je vais vous partager qui je suis, ce que je sais et contribuer à améliorer votre vie d'une manière ou d'une autre...car pour moi, c’est ça être ami(e), c’est s'entraider...ne croyez-vous?

Alors idéalement, je dois vous apporter assez d'informations, d'enthousiasme, de courage, de nouvelles idées pour que vous décidiez de me suivre sur mon blogue, de vous inscrire à mon info lettre et de devenir adepte de ma chaîne YouTube.

Eh! Oui! Parmi les millions de blogues qui se lancent chaque mois, je dois me démarquer et surtout réussir à me faire remarquer sans l’éclat de la réussite financière. Je vais donc être généreuse, partager mes connaissances et mon expérience afin de réussir à vous captiver assez pour que vous vouliez me donner votre courriel et garder le contact avec moi.

Ouah! Vous savez tout! Si vous m’aimez …vous aurez été averti.

Mon défi

Revenons à mon 6 janvier 2019…Enthousiasmée d'avoir franchi l'étape de la mise en ligne et subjuguée par la fierté d'avoir vaincu une de mes plus grandes peurs, je me suis lancée un défi, convaincue, bien sûr, d’y arriver:

Écrire pendant les 21 premiers jours - ne dit-on pas qu’il nous faut 21 jours pour faire d’un changement une habitude? - les premiers pas de la réalité d'une apprentie blogueuse.

Mon défi était de créer au quotidien du contenu que ce soit des réflexions, des coups de pouce, des vidéos et/ou des documents audio pour générer du trafic et me faire connaître.

Mais, comme je vous le disais, je pensais connaître les dessous du « blogging » et les actions à faire, mais je me suis vite rendu compte que ce n’était pas si simple. Submergée par trop de travail, trop d'émotions, trop de questionnements, « Les premiers pas d’une blogueuse » que je vais vous présenter en 21 jours ne se sont pas faits en 21 jours.

Pour ma gouverne, pendant les 21 premiers jours, j'ai travaillé sur mon blogue du matin jusqu'au soir et aujourd'hui, j'ai appris beaucoup sur les rouages du "blogging ». J’ai donc décidé de vous les partager et d'utiliser quand même l'idée des 21 jours pour créer un récit , mais gardez toujours en tête que cela m’a pris beaucoup, beaucoup, beaucoup plus de temps. 

Les premiers pas d’une blogueuse

Durant ce voyage de 21 jours, jour après jour,  je vais vous parler du « blogging » et pourquoi vouloir bloguer. Je vais, certes, vous partager les étapes et le cheminement d’une blogueuse à ses débuts genre: 

  • Comment monétiser un blogue? 
  • Comment écrire un article? un ebook?
  • Comment valider son offre?
  • Comment faire des formations?
  • Quels outils utiliser et pourquoi?
  • Combien cela coûte de partir un blogue? 

Mais aussi et surtout je vais vous partager les batailles que j’ai mené et que je mène encore:

  • Comment ne pas se décourager et garder confiance?
  • Comment intégrer ce monde?
  • Comment continuer à croire et réaliser son rêve?
  • Comment accepter et vivre cette nouvelle dimension? 
  • Quelles sont les choses à faire et à ne pas faire?
  • Comment j'ai continué malgré mes peurs?
  • Comment apprendre à ne pas tomber dans les pièges?

Bref, je vais vous parler des vraies affaires.

Peut-on vivre encore aujourd’hui de son blogue? Est-ce qu’il est trop tard? Est-ce que tout a déjà été fait? À l’heure actuelle où j’écris ces lignes, j’en sais rien. Je ne sais pas si je vais réussir, si je vais gagner assez d’argent pour en vivre. Je ne sais pas s’il est trop tard ou pas. Je ne sais pas, je sais juste que j’ai décidé de me lancer et de vivre avec vous cette grande aventure.

Dites-vous bien qu’après ce voyage, vous n’allez pas être perdant, vous allez en savoir beaucoup plus sur le « blogging", mais aussi indirectement vous allez apprendre beaucoup sur l’entrepreneuriat et le leadership, car c’est mon leitmotiv. J’ai d’ailleurs créé un nouveau concept « Entreprisez-Vous! » qui propose aux gens de prendre en main leur vie et de se battre pour être heureux. Ça a l’air « cucu »  de dire ça comme ça, mais c’est ce que veut tout le monde, être heureux, et franchement, je crois profondément que le Monde a besoin de gens heureux.

Pour en revenir aux premiers pas d’une blogueuse, chaque article aura son journal de bord - comme capitaine Kirk. Je partagerais, dans mes articles, un peu de ce monde parallèle et dans le journal de bord qui accompagnera chaque article, j’exprimerais comment je me sens d’intégrer pas à pas ce monde mystérieux. 

P.S: Au fait, laissez-moi un commentaire. J'aimerai savoir si vous avez l'idée de faire un blogue ou si vous êtes justement en train d'en faire un et que vous comprenez très très bien ce que je vis 🙂


Suivez l'évolution d'une blogueuse !

 Restons en contact! Inscrivez-vous à mon info lettre et suivez les premiers pas, pas toujours facile, d'une blogueuse. Apprenez-en plus sur les dessous du "blogging" et bien plus encore... 

Je vous recommande chaudement de lire et de regarder le journal de bord du jour 1 en premier. 🙂

  • Corinne dit :

    Bien le bonjour ma très chère Natacha, je trouve que c’est l’fun de te lire sur un fil quotidien ! L’important ne réside pas nécessairement dans le contenu mais bien dans le passage à l’acte et l’expression de ton ressenti! En ça je dis bravo, continue à nous faire partager cette exploration !

    • Bonjour Corinne, je suis bien contente de te lire. Et oui! Passer à l’acte me fait du bien, c’est incroyable.
      Je te félicite pour le cheminement que tu fais et j’ai bien hâte d’en avoir les détails.
      Merci de me donner tes commentaires et tes idées et surtout merci de m’encourager:)

  • >