Menu
Jan 07

Découvrez comment un simple geste peut changer une vie!

More...


Glissez sur le bouton


Certaines fois, nos peurs sont tellement profondes et omniprésentes dans toutes nos décisions qu'il nous devient presque difficile de voir à quel point nous en sommes prisonniers. Après avoir vaincu une grande peur, ce simple geste a changé ma vie.

1. La désactivation d'une extension 

 Le 6 janvier 2019, le jour 1, j'ai désactivé l'extension qui gardait mon blogue inaccessible. Depuis deux ans, mon site natachahoward.com existait, mais il était protégé par l'extension WP Maintenance Mode. Elle permet de mettre une page de construction.

Après avoir publié mon premier article à vie,  j'ai ressenti un profond sentiment de libération. J'avais enfin donné à mon esprit l'autorisation de s'exprimer et il en a profité en me téléchargeant un tsunami d'idées.

Bon, je suis absolument consciente que mon article n’a été vu que par mon conjoint et ma fille. Et en plus, je ne l’ai partagé à personne sauf pour l’événement interblogueur organisé par Olivier Roland.

Le plus important a été de mettre mon blogue en ligne. C’est, à mon sens,  la plus grande étape que j'avais à franchir. Maintenant, je me sens libérée de mes chaînes, un peu comme si j’avais été enfermé dans une prison et que les portes venaient de s’ouvrir. 

Je me suis levé ce matin envahi par un flux énergétique incroyable. Submergée par toutes sortes d’idées, je suis restée un court instant, figée par la simple question:

"Par où je commence?

Après deux heures de réflexion et la profonde sensation de perdre mon temps, j’ai décidé de lancer :

MON DÉFI
Chaque jour, je fais quelque chose pour mon blogue afin de créer du contenu.

En fait, je me suis donné le mandat d’écrire sur ce cheminement de création et d'apprentissage ainsi que sur la réalité d'une blogueuse en démarrage face à laquelle je suis mesurée.  

Je ne sais pas où je vais, par où je vais aller et ce que je vais partager, mais j’ai décidé de me laisser aller … un jour à la fois

Résumé

  • Passer à l'action
  • Se libérer de ses chaines mentales
  • Laisser libre cours à son imagination

Je vous donne rendez-vous au jour 3 pour savoir comment ne pas paniquer devant l'ampleur du projet. 

>